• TIRAGE AU SORT

     

    Bonjour à tous,

    C'est sans surprise que vous lirez que malgré nos efforts, nous n'aurons pas pu éviter le tirage au sort des 8 enfants qui se voient privés de voyage en Angleterre.

    Nous avons eu une entrevue avec Madame SLATER qui nous a expliqué ses contraintes et l'impossibilité d'ajouter 8 voyageurs au quota. Elle a également fait un mea culpa sur les erreurs qu'elle a pu faire et qui ont conduit à cette situation aussi inextricable qu'insupportable.

    Et à l'issue, le tirage au sort a eu lieu, en présence de tous les élèves de 5ème et des parents délégués (Véronique Alessandrini et moi-même).

    Nous tenons à préciser que nous avons personnellement vérifié les noms des élèves qui ont été mis dans une boite pour le tirage au sort afin qu'aucun ne soit "oublié". C'est Véronique Alessandrini, qui n'a pas d'enfant en 5ème et qui n'était donc pas partie prenante dans cette affaire, qui a été chargé de l'ingrate tâche du tirage au sort.

    Je ne donnerai pas ici le nom des enfants qui ont été tirés au sort car ce n'est pas mon rôle. Madame SLATER appellera personnellement chacune des familles concernées.

    Malgré toute la tristesse et l'injustice de cette situation, j'ai envie de demander à ceux qui malheureusement seront appelés, de ne pas lui réserver un accueil trop sévère. Gardez à l'esprit que c'est toujours difficile d'organiser quelque chose (et tellement plus facile de ne rien faire), que l'humain se trompe et que parfois, même quand on fait au mieux, on ne fait pas bien. Je sais qu'elle est sincèrement impactée par cet incident.

    Pour conclure, je voudrais remercier tous ceux qui qui ont soutenu notre action, tous ceux qui nous ont apporté leurs commentaires et leurs encouragements. Nous aurions tellement voulu faire mieux...

    Marie-Christine DALTO
    pour le Bureau de l'APEC


  • Commentaires

    1
    stephanie
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:53

    Bonjour, je viens de faire parvenir ce mail aux dirigeants du Collège, je remercie  les parents d'élèves d'avoir intercédé pour nos enfants, mais si c'est possible il faudrait faire plus pour ceux qui ce soir sont tristes et laisser pour compte:

    Bonjour,

    Je fait partie des parents qui ce soir vont devoir consoler leur enfant, celui qui a été tirer au sort. Et également, de devoir encaisser cette nouvelle.

    Tirer au sort, voilà une belle égalité! Un Loto!!

    Même en ayant fait son inscription dès le 1er le jour, même en ayant un enfant qui a de bons résultats et est studieux et sans histoire, des parents qui n'ont pas voulu demander d'aide alors que je suis au chômage depuis quelques mois,  et j'aurais encore plus à dire.

    C'est la punition suprême! 

    Ce n'est pas vraiment ce que que l'on attend de l'Ecole égalitaire. On a en tête l'école qui donne le droit à TOUS de profiter de tout ce que l'éducation est sensée permettre à chacun.

    Comment vais-je motivée ma fille cette année, alors que chaque instant en cours elle va devoir travaillée sur des projets dont elle sera exclue pour la meilleur partie du projet, parce qu'elle sera punie de voyage! Comment va t'elle se sentir cette année, comment doit elle prendre ce coup du Sort! 

    Dois je lui dire, ma chérie, tu n'ira pas en Angleterre car nous n'avons pas les moyens d'y aller ensemble, et en plus on n'a jamais de chance.

    L'Ecole de toute les chances n'est donc qu'un rêve?

    J'aimerai savoir quelles sont les raisons qui font que vous ne pouvez pas prendre 8 enfants de plus, alors que lors de la réunion vous nous avez rassurer qu'il y aurait des places pour tous?

    Ce soir, je suis vraiment triste et en colère pour cette injustice.

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:05

        Bonsoir Stéphanie,

        C'est impossible pour moi, après vous avoir lue, de laisser vos lignes sans réponse... mais que pourrais-je trouver de réconfortant à vos dire ?

        Je ne crois pas qu'aucun mot ne puisse consoler votre enfant, ni les 7 autres, mais s'il en existait, je les trouverais.

        Aujourd’hui a été une journée des plus difficiles que nous ayons eu à vivre, Véronique et moi. Voir pleurer vos enfants et nous sentir impuissantes, c'est quelque chose qui restera gravé. Nous partageons votre déception, au delà de ce que vous pourriez croire.

        Très sincèrement,
        Marie-Christine.

    2
    Laetitia
    Mardi 27 Septembre 2016 à 00:56

    Bonsoir, je suis la maman d'un des 8 élèves exclus par tirage au sort, ce jour, du voyage en Angleterre.
    Vous trouverez ci-joint, ma lettre adressée aux dirigeants du collège.
    Merci aux parents d'élèves pour leur action, pour nos enfants.


    A l’attention des dirigeants du collège Alain Savary.

    Bonsoir,

    Je suis la maman d’un des 8 enfants de 5ème, exclus ce jour, par tirage au sort, du voyage en Angleterre.

    Je me dois ce soir, de consoler mon fils, qui nous parle de ce voyage scolaire depuis le mois de juin.
    Date à laquelle, on avait annoncé aux élèves de 6ème, l’éventualité de ce voyage pour les classes de 5ème.

    Soit dit en passant, en juin, nous avons rempli un questionnaire (comme tous les parents des élèves de 6ème), afin de savoir si nous serions d’accord pour que notre enfant participe à cet éventuel séjour.
    Pourquoi ne pas avoir tenu compte des réponses des familles à ce questionnaire pour l’organisation de ce projet ?

    Vous n’imaginez pas la joie de notre fils, quand, à la rentrée, ils ont eu la confirmation que ce voyage en Angleterre aurait bien lieu cette année.

    Il nous a « mis la pression », pour qu’on puisse rendre le dossier dès le 1er jour, puisqu’il avait été clairement dit, que la sélection se ferait par ordre de remise du dossier.
    Ce que nous avons fait, bien évidement !

    Pour vous montrer combien il tenait à participer à ce voyage, dans les 10 jours qui ont suivi, nous avons même constituer et rendu au collège, le dossier complet dont la date butoire était fixée au 21 novembre.

    Par conséquent, pour lui, plus de risque de ne pas participer à ce séjour.

    Depuis 3 semaines, il nous parle que de ça. Heureux de partir sur les traces d’Harry Potter en Angleterre, avec ses copains et copines.

    Quelle ne fut pas notre surprise et notre déception, de découvrir dans le cahier de correspondances des enfants, ce week-end, qu’il y avait trop de participants. Et qu’un tirage au sort, pour ELIMINER 8 enfants, serait organiser ce lundi.
    Car oui, il y a 8 enfants de trop !

    Mais l’injustice ne s’arrête pas là. Tous les enfants ne seront pas soumis à la même règle.
    Puisque les enfants dont les familles ont demandé une aide financière, eux, seront prioritaires et ne feront pas partis de ce fameux tirage au sort... car soi-disant, ils n'auront jamais l'opportunité de voyager... Quelle belle égalité !

    En tant que parents, qui travaillent, qui ne roulent pas sur l’or et qui avons fait des concessions, pour permettre à notre enfant d’accéder à son rêve, et bien ce soir, nous prenons une sacrée claque et nous avons le sentiment d’avoir puni notre enfant, en ne voulant pas demander d’aide.

    Vous pensez vraiment, que n’importe quelle famille, a les moyens d’emmener 5 personnes en Angleterre, ne serait-ce que pour un week-end ?
    Non, nous ne pourrons pas lui faire ce plaisir. Et puis un voyage avec la famille n’est nullement comparable à un voyage scolaire !

    Ce soir, nous sommes obligés de consoler notre fils (qui est inconsolable), obligés d’essayer de le remotiver pour qu’il ne mette pas en échec sa scolarité, tellement il est anéanti d’avoir entendu son nom lors du tirage au sort.

    Notre fils est un élève sérieux, studieux, impliqué dans ses études, dans la vie de sa classe et du collège. Il n’a jamais eu de problème durant toute sa scolarité.
    L’année dernière, il a obtenu les félicitations du conseil de classe lors des trois trimestres.
    C’était un élève moteur pour sa classe, très apprécié de ses professeurs comme de ses camarades.

    Et aujourd’hui, imaginez-vous ce qu’il ressent face à cette exclusion ?

    Il se sent trompé, il n’a plus confiance. Car dans sa tête d’adolescent, il se demande ce soir : à quoi bon se donner les moyens de réussir ? A quoi bon être un élève « modèle » ? Si au final c’est pour n’avoir aucune récompense et être puni en étant exclu de ce voyage scolaire, tant attendu.

    Comment allons-nous réussir à le motiver pour aller en classe, en sachant qu’il va devoir travailler sur des projets dont il est exclu pour la finalité : le voyage scolaire en Angleterre avec les copains et les copines, à cause d’un tirage au sort !

    Avec votre façon d'agir, vous risquez de mettre en échec l'année scolaire de 8 enfants...
    Mais c'est vrai, ce ne sont que 8 enfants sur 128. Ce n'est pas grave !

    Après, qu'on vienne pas demander à nos enfants d'être juste, si les adultes ne sont pas capables de leur montrer l'exemple...

    Ce soir, je suis vraiment triste et en colère face à cette injustice, pour ces 8 malheureux enfants.

     

    Cordialement,

    3
    Stéphane
    Mardi 27 Septembre 2016 à 04:25

    Bonjour, voici le mail que j'ai envoyé au collège.

     Bonjour,

     

    Nous sommes les parents d'une enfant punie injustement, elle ne pourra pas partir avec ses amis à Londres à cause d'un tirage au sort.

     

    Pourtant, nous avons mis toutes les chances de son côté après avoir répondu favorablement en fin de 6° au sondage lancé par sa professeur d'Anglais, ce qui n'est sûrement pas le cas de tous les enfants qui eux ne sont pas punis.

     

    Ensuite nous avons rendu le dossier en temps et en heure comme les enfants sélectionnés pour le grand tirage au sort de la loterie du collège de la République de Fronton.

     

    Malheureusement nous sommes des parents qui travaillent, de simples employés qui n'ont pas les moyens de s'offrir un tel voyage en famille, mais nous sommes trop riche pour avoir droit à une aide du collège, chose qui aurait pu lui éviter ce tirage au sort injuste.

     

    Cerise sur le gâteau lorsque nous apprenons par Mme Slater que les 8 enfants punis ne peuvent pas être rajoutés à cause du manque de place dans les bus. Si cela est la seule raison, pourquoi ne pas prendre des bus plus petits et en plus grande quantité ? Lors de vos réflexions, vous êtes vous vraiment donné les moyens de ne pas laisser des enfants de 12 ans sur la touche ?

     

    Il est déjà 22 heures et notre fille n'est toujours pas en train de dormir, elle pleure dans sa chambre et ne comprend pas pourquoi le sort a été contre elle.

     

    La rentrée à eu lieue depuis moins d'un mois, l'année scolaire va être longue pour les bannis du collège. Comment allez vous les motiver en classe alors que le programme d'Anglais et de Français est en partie basé sur ce séjour ?

     

    4
    stephanie
    Mardi 27 Septembre 2016 à 13:18

    Merci pour votre gentille réponse,

    A parement rien ne fera changer les choses, je pense qu'avant de faire ce tirage au sort devant toutes les classes il aurait peut être fallu consulteur élèves et parents, pour sonder les motivations de chacun et pas nous faire espérer qu'il y ai des désistements.

     

      • Laetitia
        Mardi 27 Septembre 2016 à 16:49

         

        Je suis entièrement d'accord avec vous Stéphanie !
        Je suis toujours aussi en colère d'entendre comme réponse que "Le tirage au sort, choix aléatoire, était la moins inégalitaire des solutions".
        Car c'est loin d'être vrai, puisque certains élèves ont eu droit à un traitement de faveur ! 
        Et nous dire que nos enfants sont sur liste d'attente et qu'en cas de désistement, c'est eux qui prendront la place, est difficilement compréhensible pour un ado de 12 ans... pour eux, ça ne change rien, ils gardent le sentiment d'être exclus.
        Et nous, en tant que parents, nous devons leur tenir quoi comme discours ? Qu'il n'y a plus qu'à espérer qu'un de leur copain (ou copine) se blesse ou ne fournisse pas le dossier avant la date prévue !
        Quelle belle mentalité... 
         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :